Réussir la visite de votre logement en 8 conseils

 

Avec nos 8 conseils, préparez la visite de votre logement en toute tranquillité !

 

1) La préparation AVANT visite

Toute visite réussie est d’abord une visite préparée. Si vous ne voulez pas donner l’air d’être quelqu’un de peu fiable, faites-en sorte d’être sur les lieux avant les visiteurs afin de ne rien laisser au hasard. Le logement doit être propre, rangé, volets et rideaux ouverts. Si c’est en Hiver, le chauffage doit être allumé. Faites un peu de Home staging afin que la décoration ne soit pas trop personnelle ni trop « chargée », et pour que l’acquéreur puisse se projeter dans les lieux.

 

 

 

 

2) Anticipez les questions

Que vos visiteurs soient des personnes souhaitant réaliser un énième investissement financier, ou de jeunes locataires qui effectuent leur première location, ils auront tous des questions plus ou moins spécifiques sur votre logement et son environnement. Anticipez les questions des visiteurs, etdissipez un à un leurs doutes.

Tenez à disposition des acquéreurs potentiels l’ensemble de vos factures EDF, GDF, eau et impôts locaux. Ils auront ainsi, dès la première visite, une idée précise des frais de fonctionnement de votre maison ou de votre appartement. Pensez également à répondre sans hésitation aux questions plus techniques : surface habitable, taille du terrain, date de construction, l’orientation, les travaux récents, le règlement de copropriété s’il s’agit d’un appartement, etc.

 

3) Surfez sur les atouts du logement.

Vous connaissez le logement mieux que quiconque, pensez donc à vous appuyer sur votre propre expérience du quartier et du logement pour en vanter les mérites aux visiteurs. Mentionnez sa proximité avec les éventuels commerces et transports, ou encore la satisfaction des derniers locataires.

Vous souhaitez que le logement apparaisse dans son meilleur jour ? Faites entrer la lumière ! Si la visite a lieu en journée, pensez au préalable à ouvrir grand les volets et les rideaux, et si nécessaire, à aérer. Si la nuit est déjà tombée, assurez-vous que toutes les lampes fonctionnent et allumez toutes les lumières.

N’oubliez pas les atouts qui ne se voient pas ! Vous avez changé la chaudière récemment ? Vous avez installé une nouvelle VMC ? Vous avez remplacé les vieux convecteurs électriques par des radiateurs dernier cri ? Ne manquez pas de le dire aux visiteurs, c’est un vrai point fort pour la consommation d’énergie et la sécurité. Les visites ont lieu l’hiver et votre jardin est sublime l’été ? Montrez des photos aux acquéreurs potentiels afin qu’ils se rendent mieux compte de la plus-value d’un tel espace.

 

 

 

 

4) Choisissez une heure favorable pour la visite

Si votre logement est vide, le choix de l’heure est moins restreignant car vous disposez en théorie de toute la journée pour le faire visiter. Néanmoins si vous voulez profiter un maximum de ses avantages, choisissez une heure où la lumière est valorisante. L’orientation et l’ensoleillement doivent en effet vous aider à fixer l’heure la plus favorable pour les visites.
Si le logement est occupé, vous devez vous mettre d’accord avec les locataires pour fixer l’heure des visites en fonction de leurs contraintes. Pour rappel, vous ne pouvez pas entrer dans le logement sans l’autorisation de votre locataire et la loi fixe comme quota jusqu’à deux heures de visites par jour, hors samedi et dimanche.

 

5) Jouez sur l’environnement du logement

Si votre logement se trouve dans un quartier où le cadre de vie est agréable, faites-en un atout et mettez-le en avant.

Un arrêt de bus ou une station de métro à quelques centaines de mètres, de nombreux commerces de bouche (boucherie, poissonnerie, boulangerie…), des voisins sympathiques et fiables, un bon collège/ lycée à proximité, le calme de la résidence… tous ces éléments font partie intégrante de la valeur de votre bien et ils peuvent, en plus d’influencer positivement les visiteurs, jouer sur le prix et le rendre plus acceptable.

 

 

 

 

 

6) Ne cachez jamais les défauts de votre bien

Si le trop est l’ennemie du bien, et qu’il n’est donc pas bon de survendre son logement en l’embellissant au possible, il n’est pas conseillé non-plus de cacher les défauts de son bienVotre bien à forcement des défauts que vous n’êtes pas pressé de communiquer à vos visiteurs. Ne commettez pas l’erreur d’attendre la fin de la visite pour essayer de les donner le plus rapidement possible. Soyez franc avec eux passé les premières découvertes du logement. Le mieux est encore de le dire aux visiteurs avant qu’ils ne les découvrent par eux-mêmes. Cette franchise mettra en confiance vos acquéreurs potentiels, qui savent qu’un bien immobilier n’est jamais parfait. Ils seront à coup sûr rassurés par votre franchise et votre transparence et mieux à même de passer outre le défaut en question.


Voici quelques exemples de défauts à ne pas passer sous silence lors des visites :

 

7) Une attitude positive, votre meilleur argument !

Votre attitude la chose la plusimportante pour vendre votre logement. Souvent négligé, le comportement d’un vendeur influence grandement la décision du visiteur quant au bien. Veillez ainsi à toujours arriver en avance, ou à défaut à l’heure. Exit les vêtements négligés, habillez-vous bien afin que votre tenue vestimentaire reflète votre attitude.Enfin pensez à sourire pour créer un climat de confiance qui permettra au visiteur de se détendre et se concentrer pleinement à la visite des lieux.

Quoi qu’il arrive, tâchez d’éviter le conflit avec un candidat. S’il se permet de faire remarquer un désavantage (qualité du logement, quartier…), ne faites pas l’erreur de le prendre personnellement. En effet, cela ne veut pas forcément dire qu’il n’est pas séduit par le logement et qu’il ne voudra pas le prendre en définitive. En revanche, un échange subitement glacial a toutes les chances de le faire se braquer et abandonner son projet avec votre logement.

 

8) Soyez prudent !

Parce que vous ne connaissez pas les personnes qui vont venir visiter votre logement, et que leur gentillesse pendant vos échanges par mail ou vocaux ne sont pas représentatif de qui ils sont réellement, suivez prudemment ces 6 précautions à prendre avant les visites.

 

 

Vous voila fin prêt à effectuer les visites de votre bien ! Besoin d'aide pour les autres aspects de la vente ?

N'hésitez pas à faire appel à nos coachs pour vous accompagner dans votre vente de particulier à particulier

  

 

Voir les autres articles